Prévention des chutes : Comment éviter les chutes des personnes âgées

Prevention Des Chutes

Qu'est-ce que la prévention des chutes chez les personnes âgées ?

La prévention des chutes consiste à prendre diverses mesures et aides pour prévenir ou éviter les chutes chez les personnes âgées. Il peut s'agir d'activités qui remettent votre corps en forme, mais aussi de mesures qui rendent votre cadre de vie plus sûr.

Pourquoi la prévention des chutes est-elle importante ?

Les chutes ne sont jamais une bonne chose. Elles sont presque toujours accompagnées de douleurs et de blessures. En particulier chez les personnes âgées, les chutes peuvent avoir de graves conséquences sur le corps et le psychisme. La prévention des chutes chez les personnes âgées est donc non seulement importante, mais dans de nombreux cas, elle est même essentielle pour vieillir en bonne santé

Les chutes sont-elles fréquentes chez les personnes âgées ?

Près d'un tiers des personnes de plus de 65 ans et même une personne sur deux de plus de 80 ans font une chute au moins une fois par an (RMS, 2012). En effet, chez les seniors de plus de 65 ans, les chutes sont les accidents les plus fréquents (Le Figaro Santé).

Quelles sont les causes des chutes ?

En général, les causes des chutes chez les personnes âgées peuvent être divisées en deux catégories. D'une part, les capacités physiques diminuent avec l'âge, ce qui signifie que les chutes peuvent survenir plus rapidement mais sont aussi plus difficiles à empêcher. D'autre part, des facteurs de risque présents dans votre environnement de vie qui favorisent les limitations physiques, augmentant ainsi la probabilité d'une chute.

Limitations physiques

L'affaiblissement des muscles et des os et la raideur des articulations provoquent des diminutions physiques chez les personnes âgées. En conséquence, non seulement on se fatigue plus vite en vieillissant, mais on a aussi des temps de réaction plus lents et moins bons. La vision diminue aussi souvent avec l'âge, ce qui fait qu'il est facile de ne pas voir les risques de trébucher.

En outre, il se peut que vous ne puissiez pas garder votre équilibre aussi bien qu'avant. Cela peut être naturel, mais aussi lié à la prise de médicaments. C'est pourquoi cela vaut la peine de vérifier avec votre médecin traitant si vos médicaments sont bien adaptés ou si un autre médicament ne serait pas plus approprié.

Tous ces facteurs peuvent entraîner une diminution de l'activité physique, soit parce que toute forme d'exercice est plus éprouvante, soit par peur de tomber. Cependant, le manque d'exercice ne fait qu'aggraver les diminutions physiques et peut rapidement créer un cercle vicieux.

Prevention Des Chutes Sur Les Escaliers

Facteurs de risque dans l'environnement

A cause des diminutions physiques, certains éléments de l'environnement de vie qui étaient auparavant inoffensifs, peuvent devenir un facteur de risques. Les escaliers sont l'un des principaux facteurs de risque, car leur montée exige un bon sens de l'équilibre, de la coordination et une force musculaire relativement importante dans les jambes. Toutes choses qui malheureusement diminuent avec l'âge. Sans parler des escaliers très raides ou dont les rampes sont mal fixées.

En outre, les sols glissants ou irréguliers peuvent augmenter le risque de chute (par exemple, si vous avez un tapis qui glisse facilement ou si votre sol est glissant ou humide).

En général, tous les objets qui bloquent le passage, qui sont difficiles à voir constituent des risques majeurs de trébucher. Comme des câbles lâches, un mauvais éclairage et même des animaux domestiques.

Vos propres vêtements peuvent également être un facteur de risque. Les chaussures trop lâches, mal ajustées ou n'offrant pas un bon soutien augmentent le risque de chute chez les personnes âgées. Les vêtements trop longs ou trop larges peuvent aussi s'emmêler ou vous faire marcher dessus ou trébucher accidentellement et tomber.

Quelles sont les conséquences des chutes chez les personnes âgées ?

Les chutes en bas âge n'entraînent souvent pas de conséquences graves et se limitent dans bien des cas à des contusions, des éraflures ou des entorses. En effet, à un plus jeune âge, nous sommes mieux à même de faire face aux chutes. Plus on vieillit, plus le risque de subir des blessures graves lors d'une chute augmente. Globalement, 10 % de toutes les chutes chez les personnes âgées se soldent par des blessures graves ou une hospitalisation (RMS, 2012).

Pour les personnes âgées, le risque de blessure est particulièrement élevé pour les chutes dans les escaliers, où l’on peut non seulement faire une grande chute, mais aussi atterrir rapidement sur des bords tranchants.

Toutefois, les chutes signifient également que les personnes âgées sont plus susceptibles de retomber. Ce fait, à son tour, peut également avoir des conséquences psychologiques. Par exemple, les personnes âgées peuvent commencer à éviter de faire de l'exercice par peur de retomber. Bien entendu, c'est exactement la mauvaise approche

Comment éviter les chutes chez les personnes âgées ?

Nous connaissons donc maintenant les causes, la fréquence, les facteurs de risque et les conséquences des chutes chez les personnes âgées. Mais comment éviter ces chutes ? Il existe un certain nombre de mesures et d'aides qui permettent de réduire le risque de chute et la probabilité d'accident. 

Mesures et aides à la prévention des chutes

Du côté des mesures, il y a principalement le travail musculaire et l'équilibre. Il existe différents exercices qui permettent de travailler précisément ces zones et vous aident à être plus sûr de vous et à mieux amortir les chutes. Domitys, par exemple, propose quelques exercices de prévention des chutes.

Soulager Pression Professionnels Aide Soin Seniors

Il est également judicieux de faire tester sa vue régulièrement et d'adapter la puissance de ses lunettes ou de ses lentilles de contact en conséquence.

Adapter sa tenue vestimentaire joue également un rôle important dans la prévention des chutes. Il est préférable de choisir des chaussures robustes avec une bonne adhérence au pied et une semelle antidérapante. Ces facteurs doivent jouer un rôle important, notamment lors du choix des pantoufles. Quant aux vêtements, vous devez vous assurer que vous ne risquez pas de marcher dessus et qu'ils ne peuvent pas s'emmêler facilement. 

En plus de prendre ces mesures, il est également important de prendre des mesures dans votre propre maison. Après tout, plus de la moitié des chutes chez les personnes âgées ont lieu à domicile (SPF, 2015).

Il faut notamment veiller à ce que les allées de la maison restent dégagées, à ce que les tapis non fixés soient rendus antidérapants ou retirés, et à ce que les câbles qui traînent soient fixés ou attachés dans des gaines. D'autre part, un bon éclairage est extrêmement important pour bien voir les obstacles et en temps voulu. L’éclairage ne doit pas être trop sombre, mais pas non plus trop vif au point d'aveugler.

Aides à la prévention des chutes auprès des personnes âgées vivant à domicile

Outre les nombreuses petites mesures, il existe également des aides techniques qui peuvent contribuer à prévenir les chutes. Par exemple, une aide à la marche telle qu'une canne ou un déambulateur vous aide à vous tenir plus fermement sur vos pieds.

La plupart des chutes par accident se produisent dans la salle de bains, car il existe un certain nombre de facteurs de risque dans cette pièce. Cependant, il existe au moins autant de solutions pour rendre la salle de bains sûre. Une baignoire, par exemple, peut être rapidement remplacée par une douche sénior ou une baignoire à porte. Un sol antidérapant, des poignées et une entrée basse sont des solutions à ce risque. Il est également utile d'envisager l'achat d'une chaise ou d'un tabouret de douche pour se doucher en toute sécurité.

Comme les escaliers présentent un risque, l'achat d'un monte-escalier ou d'un ascenseur de maison doit être envisagé. C'est la seule façon d'éliminer complètement le risque de chute dans les escaliers. 

Enfin, il est également judicieux de penser à un bracelet détecteur de chute. Bien que cela n’aide pas directement à éviter les chutes, cela peut donner procurer plus de sérénité et de sécurité, et éviter une situation plus grave en cas de chute

Prévention des chutes chez les personnes âgées

Malheureusement, les chutes sont de plus en plus fréquentes avec l'âge. Mais cela ne signifie pas que vous devez vous retrancher dans votre lit et éviter tout déplacement. Au contraire, il est utile d’anticiper et de prendre des mesures pour prévenir les chutes. Vous pouvez, par exemple, vous remettre en forme, rendre la salle de bains plus sûre ou penser à un monte-escalier.

Sources
Le Figaro Santé
Revue Médicale Suisse (RMS), 2012
Santé publique France (SPF), 2015